Pour Reconstructibles

Un atomiseur reconstructible offre la  possibilité de refaire vous même votre résistance, suivant plusieurs montages. Il en existe deux types dont le plus fréquent est l’atomiseur reconstructible de type "Tank" qui contient un réservoir de e-liquide pouvant aller jusqu’à 4-5ml. Comme un clearomizer, la mèche où tissu d’acier vient absorber le e-liquide dans le réservoir pour l’amener sur la résistance. L’atomiseur réparable de type "dry" n’a pas de réservoir de e-liquide, son inconvénient est qu’il faut régulièrement mettre du e-liquide quelques gouttes sur les mèches . Pour refaire la résistance d’un atomiseur reconstructible, il vous faudra du fil résistif (Kanthal, Inox ou Nichrome…) pour assurer la chauffe du système et  une mèche (fibre de silice, fibre de verre ou même coton) pour que le e-liquide soit amené sur la résistance de l’atomiseur reconstructible. La "mèche" peut aussi s’apparenter à une plaque de tissu d’acier inoxydable (appelé Mesh) pour former un montage de type "Genesis", la capillarité sera généralement améliorée par rapport à un système à mèche mais plus difficile à la réalisation. L’atomiseur reconstructible est réservé aux vapoteurs les plus passionnés et minutieux du fait de leur complexité, les courts-circuits peuvent être usités et provoquer la détérioration rapide d’une batterie ou Mod. Un atomiseur reconstructible est aussi plus onéreux à l’achat, mais les sensations en font un système très apprécié par les vapoteurs, ils seront aussi à terme plus rentables que les consommables préassemblés.